Hildegarde de Bingen

Les Éditions IH publient des livres sur la naturopathie et le bien-être. Elles ont pour figure tutélaire un personnage fascinant : Hildegarde de Bingen.

Hildegarde de Bingen (1098-1179) est à l’origine d’enseignements de naturopathie et de bien-être singuliers. Abbesse bénédictine allemande du Moyen-Âge, elle est considérée comme la première naturopathe européenne. Elle a écrit de nombreux livres inspirés et inspirants pour notre siècle. Ainsi, elle nous transmet, entre autres nombreux savoirs, de précieux conseils de santé et de cuisine toujours d’actualité, pour la plupart confirmés par la science.

Pour tout savoir de ses enseignements, découvrez notre collection Hildegarde pour tous !

Sommaire

La première naturopathe européenne

Qui aurait pu croire qu’une femme née au onzième siècle influencerait la vision holistique de l’être humain d’aujourd’hui ? Et pourtant, c’est du Moyen-Âge que nous vient cette « nouvelle approche » vieille de 850 ans.

Hildegarde de Bingen a transmis un savoir hors du commun et à la portée de tous, pour apprendre à rester en bonne santé. À travers ses écrits, c’est tout un monde holistique, de naturopathie et de bien-être, de la pensée positive à l’alimentation, que l’on découvre : tout agit sur tout. Des écrits d’Hildegarde aux compléments alimentaires, il n’y a qu’un pas… de 850 ans !

Les informations que nous avons aujourd’hui de l’approche et des méthodes d’Hildegarde de Bingen sont tirées du Physica et du Causae et Curae. Le Physica est un livre de science naturelle regroupant 513 plantes, mais aussi évoquant les animaux, les métaux, les pierres précieuses. Le Causae et Curae décrit, entre autres, de nombreuses formules de plantes et la façon de les utiliser pour rester en bonne santé. Ces deux livres ont ainsi été rédigés par Hildegarde de Bingen elle-même. C’est dans ces sources ayant traversé les âges que les Dr Gotfried Hertzka et Wighard Strehlow ont trouvé les recettes originales qui sont encore utilisées aujourd’hui et commercialisées sous des formes modernes. Ceci afin d’être accessibles au plus grand nombre. C’est aussi grâce à leurs expériences et à leurs recherches que plus de trente mille patients ont bénéficié avec succès de cette approche en Allemagne.

En 2012, Hildegarde de Bingen a été canonisée et proclamée docteur de l’Église par le pape Benoît XVI. Sainte Hildegarde est la quatrième femme nommée docteur de l’Église après Thérèse d’Avila, Catherine de Sienne et Thérèse de Lisieux.

Lavande - Hildegarde de Bingen, bien-être et naturopathie. Livres.
Hildegarde de Bingen, bien-être et naturopathie. Livres. © Felix Mittermeier, Pexels

Un destin hors du commun

Hildegarde est née en 1098 à Bermersheim, en Allemagne. Dès l’enfance, elle manifeste une grande intelligence ainsi qu’une étonnante maturité et singularité. Devenue moniale bénédictine, elle s’avéra d’une incroyable polyvalence. Son éclectisme la mena notamment vers l’écriture, la musique et la médecine. Visionnaire et prédicatrice, ses propos très en avance sur son temps en firent un personnage majeur dans la géopolitique européenne de l’époque.

Par la suite, l’histoire l’oublia pendant huit siècles, avant que ses travaux ne soient redécouverts au vingtième siècle par le Dr Herzka, médecin autrichien. Celui-ci s’attacha à étudier et vérifier scientifiquement les conseils d’Hildegarde de Bingen. Notamment ceux relatifs à la phytothérapie et à la diététique.

Les découvertes du Dr Herzka sur le galanga, qu’Hildegarde de Bingen qualifiait de plante pour le cœur, ont eu un retentissement international et l’ont encouragé à approfondir ses recherches. Son successeur, le Dr Strehlow, a poursuivi ses études. Il a ainsi accompagné avec succès des milliers de patients avec les méthodes d’Hildegarde de Bingen.

Abbaye du Disibodenberg. Hildegarde de Bingen y vécut pendant près de quarante ans. © Lisa van Beergen, Pixabay

Une approche holistique – Hildegarde de Bingen, bien-être et naturopathie

Hildegarde de Bingen décrit son approche holistique du corps humain dans son ouvrage Vita Meritorum : le corps, l’âme et l’esprit forment un tout et le dysfonctionnement de l’un dérègle l’activité des autres.

Ainsi, des forces négatives affligeant l’âme causent des dysfonctionnements du corps quand des forces positives le régénèrent au contraire.

Schématiquement, chacune de nos pensées va fortifier ou affaiblir le corps selon qu’elle est positive ou négative.

On décèle là des prémices de la pensée positive actuellement en vogue.

Hildegarde de Bingen, livres de bien-être et de naturopathie.Camomille, © Couleur, Pexels

Le grand épeautre non hybridé

Tout en étant en harmonie avec les principes de base de la diététique moderne, l’approche d’Hildegarde de Bingen en matière d’alimentation est singulière.

Elle conseille un régime alimentaire basé sur l’épeautre (le grand épeautre dans ses variétés anciennes, c’est-à-dire non-hybridées), qu’elle suggère d’intégrer à chaque repas. “L’épeautre est la meilleure des céréales. Il réchauffe, lubrifie et est de haute valeur nutritive. L’organisme humain le tolère mieux que n’importe quelle autre céréale. L’épeautre est bon pour les muscles et le sang, et il donne de l’entrain. Il met de bonne humeur et rend joyeux”, écrit Hildegarde de Bingen. Céréale de la famille des poacées, proche du blé mais vêtu (le grain reste couvert de sa balle lors de sa récolte), l’épeautre recèle de fabuleux principes actifs (qu’Hildegarde qualifiait de principes de subtilité), ce que les travaux des docteurs Wighard Strehlow et Wolfgang Weuffen de l’université de Greifswald (Allemagne) ont confirmé.
 
Le Dr Wolfgang Weuffen s’est notamment intéressé au thiocyanate contenu dans l’épeautre, et qui procure vitalité et force. Ses effets sont notamment :
  • la stimulation de la production cellulaire au niveau de la peau, des cheveux et des ongles ;
  • la stimulation de la production de moelle rouge – ce qui est excellent pour le sang et l’immunité ;
  • la protection des infections dues aux virus, bactéries, champignons ;
  • des propriétés anti-allergiques.
Grand épeautre non hybridé. Hildegarde de Bingen, livres de bien-être et de naturopathie. © pictavio, Pixabay

L'alimentation

Les recommandations alimentaires d’Hildegarde de Bingen ne s’arrêtent pas au grand épeautre non hybridé. Elle aborde un grand nombre d’aliments (fruits, légumes, plantes, épices, viandes et poissons), et pour chacun d’eux souligne ses principes actifs sur l’organisme et donne des indications précises d’utilisations et de recettes. Elle met par ailleurs en garde contre certains aliments poisons pour l’organisme.
 
Hildegarde de Bingen délivre ainsi les clés d’une alimentation saine et (re)vivifiante, facile et pleine de bon sens. Celle-ci permet de faire de la prévention et de renforcer son corps, et de lutter contre les problèmes d’acidité et de stress. L’abbesse abonde donc la célèbre formule attribuée à Hippocrate : « Que ton alimentation soit ta médecine. »

 

Grand épeautre non hybridé Hildegarde de Bingen, livres de bien-être et de naturopathie.Camomille, © Couleur, PexelsPersil, © Pexels

Le bien-être selon Hildegarde de Bingen – et les prémisses de la naturopathie

Hildegarde de Bingen délivre de précieux conseils relatifs à des problématiques d’une étonnante modernité. Il en va ainsi des problèmes de cœur, des problèmes gastro-intestinaux, des insomnies ou encore de la perte de cheveux. Ses recettes, pour certaines très aisées à réaliser et pour d’autres plus difficiles à mettre en œuvre, incluent des plantes, des épices, des pierres (catalyseurs d’énergie), le sauna et les bains.

Les écrits d’Hildegarde de Bingen sur ce que l’on appelle aujourd’hui la naturopathie et le bien-être ne cessent d’étonner de par leur efficacité et leur résonance actuelle. D’une modernité que confirment études scientifiques et approches empiriques, elle délivre une sagesse holistique accessible et facile à intégrer à son quotidien.

En France, la référence sur le sujet des enseignements bien-être d’Hildegarde de Bingen est l’Institut Hildegardien, qui prodigue notamment des formations de naturopathie avec un fort accent mis sur les pratiques hildegardiennes.

Hildegarde de Bingen, livres de bien-être et de naturopathie.